• Création, recherche, objectif

    Création, recherche, objectif

    L'idée d'écrire ce roman est arrivée suite à une anecdote. J'assistais au lancement d'un livre écrit par une historienne de mon université, sur les Dominicaines de Trois-Rivières. Des religieuses étaient présentes et, à ma grande surprise, l'une d'entre elles a éclaté de rire. L'historienne a posé sa main sur mon épaule en disant : "Bien sûr, Mario, que les soeurs peuvent rire. Elles sont des êtres humains." Dès lors, j'ai jeté en vrac des idées afin de préparer un plan de création.

    Je débutais le 31 août 2006 à l'endroit où personne d'entre vous ne peut imaginer un romanchier se mettre à l'oeuvre : au stade de baseball de Trois-Rivières. Le roman portait alors le titre de Parenthèse d'amour, deviendra L'amour entre parenthèses, maintenant le sous-titre de Les bonnes soeurs, choisi par l'éditeur. Je terminais cette création le 4 février 2007, en respectant ma discipline : écrire chaque jour. Pas de congé ! Autre discipline à laquelle je ne déroge jamais : mes chapitres ont tous le même nombre de pages, ce qui permet une rigueur de création, évite les séquences un peu "mortes" et créé un bon rythme de lecture. Ce que vous voyez ci-haut est la première page du roman, avec la même séquence. Eh oui ! J'écris à la main ! Vous pouvez cliquer sur l'image pour mieux voir.

    Il n'y a eu aucun document consulté pour la création de ce roman. J'ai cependant lu quelques livres sur le monde de l'éducation et l'histoire des Ursulines, congrégation qui serait mon modèle, bien que j'ai donné un nom fictif au groupe de soeurs présentes dans le roman, car je ne désirais pas qu'elles soient cloîtrées, comme les Ursulines. Tout le décor socio-historique du Québec des époques du roman n'a nécessité aucune recherche, car ce sont des faits que je connais depuis longtemps, qui font partie de ma culture.

    Bien que l'éditeur désigne le texte comme un "Roman historique", je n'ai jamais pensé à une telle chose, mais je comprends la pertinence de cette expression. Dans mon esprit, ce roman a toujours été une histoire d'amour. Jamais je n'ai cherché à donner un cours d'histoire déguisé en roman, mon but a toujours consisté à créer des personnages attachants. Un des objectifs du roman était de présenter l'Histoire vue de l'intérieur de ceux et celles trop injustement condamnés et souvent présentés sous un mauvais jour dans les romans. J'ai toujours cru que le clergé catholique de jadis était en grande partie formé de femmes et d'hommes intelligents, progressistes, créatifs et dévoués à leurs prochains. Un de mes anciens romans, Contes d'asphalte (2001), répondait au même principe. Je suis fier de vous offrir un roman où des religieux ne sont ni des méchants ni des crétins.

    De 2007 à 2012, il y a eu beaucoup de corrections afin d'améliorer le texte. Je n'avais présenté ce roman qu'à une seule autre occasion, car, dans mon esprit, certains de mes autres manuscrits avaient la priorité. J'ai envoyé L'amour entre parenthèses aux Éditeurs réunis tout simplement parce qu'il était plus court que les deux autres romans suggérés lors de ma démarche.   

    « Remerciements à Pauline GillPrésentation de l'auteur »

  • Commentaires

    1
    fanfan76
    Jeudi 16 Janvier 2014 à 23:25

    Me voici par là Mario, je pense que dans les religieux comme dans tous les milieux, il y a des bons et des méchants, des gens sincères et d'autres moins! J'ai été dans une école privée et pendant longtemps, j'ai pensé côtoyant, des religieuses, qu'elles étaient toutes des personnes irréprochables!... Il est vrai que certaines aussi, savaient rire!  Merci Mario. fanfan

    2
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 00:00

    Merci bien !

    3
    Mercredi 17 Février 2016 à 10:52

    Hello Mario
    j'avoue avoir du mal à vous relire...
    en bref, l'idée est inintéressante
    j'espère que ce roman a été  bien accueilli
    je fais comme vous j'écris sur cahier, cela aide
    à bien définir les idées et la relecture est plus facile.
    très belle journée à vous.
    soleil ici.
    y.


    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :